Hannahpad.fr utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience. En continuant, vous acceptez l'utilisation de nos cookies

J'accepte
Comment m’est venue l’idée d’adopter les serviettes hygiéniques et protège-slips lavables (ou shl/psl) ?

Comment m’est venue l’idée d’adopter les serviettes hygiéniques et protège-slips lavables (ou shl/psl) ?

Chères lectrices, chers lecteurs

Je m’appelle Anne-Charlotte, j’ai 21 ans et je tenais à partager avec vous mon expérience avec hannahpad. Avant d’aller un peu plus loin, je tenais à vous informer que cet article vient de ma propre volonté et que personne ne m’a forcé la main pour écrire les mots qui vont suivre. Ce n’est tout simplement pas mon but. Cet article aura pour objectif de partager mon expérience de A à Z en toute sincérité et transparence. 

Pourquoi écrire cet article ?

J’ai décidé d’écrire cet article tout simplement pour partager mon expérience autour des produits qu’hannahpad propose. Grâce à cet article, j’espère pouvoir aider beaucoup de jeunes filles, jeunes femmes et femmes à se faire une idée sur leurs produits et surtout leur faire découvrir l’utilisation des serviettes hygiéniques lavables. Je le répète, je suis une femme lambda voulant partager mon expérience avec vous. Tout ce que vous lirez sera sincère. Je ferais tout mon possible pour détailler au maximum mon parcours et espérant pouvoir vous aider et répondre à un bon nombre de vos questions. 

Comment m’est venue l’idée d’adopter les serviettes hygiéniques et protège-slips lavables (ou SHL/PSL) ?

Tout a commencé il y a environ un mois, lorsque je lisais un livre très instructif sur le vagin intitulé Le guide complet de votre vagin de A à Z d’Alyssa Dweck et Robin Westen. Beaucoup de sujets étaient abordés y compris les serviettes et tampons jetables. Le terme « serviettes réutilisables » était utilisé et c’est à cet instant que je me suis dit qu’il fallait que j’en apprenne plus là-dessus. Etant une utilisatrice de protections hygiéniques jetables depuis mes premières règles, je ne me suis jamais posé de question sur les composants. Du moment qu’elles faisaient « leur travail », c’était suffisant pour moi. Jusqu’au moment où j’ai lu un article parlant des composants qui sont en réalité très nocifs pour notre corps (je vous invite à aller faire un tour sur internet, vous trouverez plein d’articles à ce propos !). La réalité a été très dur à avaler, je m’étais dit que ce n’était plus possible pour moi de continuer à utiliser des protections hygiéniques jetables aussi néfastes, surtout à cet endroit du corps, aussi fragile et sensible qu’est notre intimité. 

Suite à cette prise de conscience, j’ai fait pas mal de recherches afin de trouver une nouvelle alternative beaucoup plus saine pour mon corps. En premier lieu je m’étais tournée vers la cup menstruelle mais j’ai vite tiré une croix dessus car je ne me sentais tout simplement pas encore prête à passer à cette alternative. Ensuite, je me suis tournée vers les protections hygiéniques jetables (tampons avec ou sans applicateur, serviettes et protège-slips) en coton biologique. Certains sites proposent un abonnement où vous commandez pour un certain nombre de mois, commande qui est ensuite renouvelée automatiquement une fois la période écoulée. Cette solution me plaisait bien et j'avais fait ma sélection de produits. Alors pourquoi n’ai-je pas tenté l’expérience? Pour être honnête le prix de ma simulation de commande m’avait un peu refroidie (environ 40€ si je me souviens bien). J’avais sélectionné un peu de tout (tampons avec applicateur, protège-slips et serviettes) et sachant qu’il faut prévoir pour plusieurs mois, je me devais de « commander suffisamment » pour ne manquer de rien. Le second point négatif, est qu’on ne peut pas modifier la première commande SAUF si on les contacte par mail pour leur demander de modifier. Chaque commande est donc sauvegardée pour que vous puissiez recevoir la même tous les 3 mois. Ce simple fait de devoir garder la même quantité de produits même si nous n’avions plus besoin de produit X car nous l’avions déjà, ça m’a un peu chiffonnée. Mis à part le fait que l’abonnement revenait à 160€ par an (basé sur ma simulation de commande), l’idée de confectionner des produits saints pour notre corps est loin d’être négligeable ! 

Malgré cela, je voulais encore faire plus. Car même si l’utilisation de coton bio est déjà un grand pas par rapport aux grandes marques connues sur le marché, tout cela ne change rien vis-à-vis des déchets que nous produisons ! Car oui, une femme produit environ plus de 10 500 déchets en protections hygiéniques jetables (tampons, serviettes et protège-slips) dont 2000€ environ dans toute une vie, qui équivaut à environ 54€ par an (source ; hannahpad). Il était temps pour moi de changer tout ça.

C’est à cet instant que les SHL ont fait leur grand retour dans mon esprit. S’en est suivi d’une recherche intensive sur les avis, les diverses marques existantes sur le marché mais surtout le coût. Même si leur coût peut rebuter, il n’empêche qu’à long terme cela est largement plus économique, sans parler d’être une alternative beaucoup plus saine pour notre corps et pour la planète ! 

Pourquoi hannahpad et pas une autre boutique ?

J’ai choisi hannahpad car je me sentais plus à l’aise sur leur site très bien construit mais aussi grâce aux prix qu’ils pratiquent. Le site d’hannahpad étant très clair et bien organisé, j’ai vite trouvé mes marques parmi les produits qu’ils proposent (et encore plus depuis le nouveau réagencement du site !). En dehors du site et des tarifs, j’ai beaucoup apprécié la quantité de serviettes proposées (pour tous les flux) mais aussi les motifs. Car oui, ce n’est pas parce-que c’est une serviette hygiénique qu’elle ne doit pas être un minimum féminine. De plus, ils ont eu l’idée de vendre un coffret « Mini-lady » et je trouve ça encourageant et positif de voir qu’on pense aussi aux plus jeunes d’entre nous et de les sensibiliser à cette cause. 

Les SHL hygiéniques et PSL hannahpad sont fabriqués à partir de coton 100% biologique (donc au revoir les traitements dangereux pour notre santé !), aucun blanchiment mais en plus de ça, peuvent durer jusqu’à 3 ans et plus si l’on en prend bien soin. Si l’on revient aux informations un peu plus haut à propos de l’argent dépensé par an, c’est-à-dire environ 54€, même si à l’achat direct cela représente une certaine somme il faut se dire que sur 3 ans (et plus) cela vaut le coup ! Faisons un rapide calcul : nous savons que par an, on dépense environ 54€ en protections hygiéniques jetables (tampons, serviettes et protège-slips). Sur une échelle de 5 ans, cela représente 270€. Pour ma part, j’ai payé le coffret de protège-slips Hannahpad 38,50€. Sur 5 ans je n’aurais déboursé que cette somme pour mes menstruations. Cela représente 231,50€ d’économie ! Si l’on se base sur le prix des SHL par rapport à mon flux (c’est-à-dire le coffret Medium) qui est à 66,50€, je n’aurais pas dépensé d’argent au court des 5 ans qui suivront hormis pour l’achat du coffret. Cela représente une économie de 203,50€ ! Bien entendu je ne compte pas l’argent dépensé pour les produits d’entretien comme le savon probiotique ou le savon de Marseille et le percarbonate de soude. Evidemment ce calcul n'est valable que si l’on prend bien soin de nos protections lavables (respect des consignes de lavage et des produits d’entretien). Cela joue beaucoup sur la durée et la qualité de nos protections !

Vous trouverez sur le site d’hannahpad, toutes les informations nécessaires aux choix de vos protections (dimensions, nombre de couches intérieures et l’absorption) car comme vous le savez, les dépenses calculées ci-dessus sont des exemples qui dépendent de mon flux. A vous de calculer pour le vôtre !

Mon avis 

Avant de me lancer dans un gros achat, j’ai voulu commencer petit en achetant les protège-slips d’hannahpad (PLS). J’ai reçu le colis rapidement et en plus de ça, il était très soigné. Ça a été un réel plaisir pour moi d’ouvrir mon colis et de découvrir que chacun que mes achats (PSL et étendoir) étaient tous très bien emballés. Il faut savoir que les SHL tout comme les PSL acheté(e)s sous forme de coffret sont plié(e)s et emballé(e)s dans une petite boite marron en carton recyclé. J’ai également reçu un échantillon de percarbonate de soude pour mes premiers lavages. 

Lorsque j’ai déplié un PSL, j’ai tout de suite été surprise par la douceur du tissu (celui qui est en contact avec la peau), par sa qualité et son côté moelleux au milieu (là où il y a les couches absorbantes). Sans parler des motifs à l’arrière qui sont beaucoup plus jolis en vrai que sur le site ! Le tissu n’est pas blanc mais écru (preuve qu’il n’a pas été blanchi !). Les finitions sont bien réalisées, et les boutons pression ont l’air solides. 

Il faut savoir que lorsque l’on reçoit nos protections, il faut bien les laver avant leur première utilisation. Ça permet d’enlever toutes les saletés et poussières qui se sont accumulées dans et sur les serviettes. Après leur premier lavage et essorage, vous pouvez les étendre dehors au soleil sans problème. Le sèche-linge est à éviter si l’on veut garder nos protections longtemps ! 

Avant ma première utilisation, j’avais peur que mon PSL glisse dans ma culotte et ne maintienne pas sa position tout au long de la journée et que ça cause des fuites assez problématiques. C’était l’une de mes principales craintes. J’ai utilisé mon tout premier PSL pendant la nuit. Je dois avouer que j’ai mis un peu de temps à bien le placer et surtout à le boutonner, vu que c’était tout nouveau pour moi, un temps d’adaptation fut nécessaire. Ayant un flux faible au tout début de mes règles, je pouvais me permettre d’utiliser un PSL pour toute une nuit. Le lendemain matin, j’ai été agréablement surprise d’apprendre que mon PLS n’avait pas bougé, il avait même pris la forme de mon anatomie en épousant bien ma peau. L’absorption a été optimale et je n’ai pas eu de soucis de fuite. 

Le seul petit point négatif que je peux souligner, est le fait que les protège-slips hannahpad ne soient pas plus longs, surtout durant les activités sportives comme le vélo par exemple. J’ai voulu les tester en étant en mouvement constant pour voir ce que ça donnait et malheureusement le protège-slip ne tenait pas en place au niveau des fesses, ce qui était gênant pour ma part. 

J’aurais préféré qu’il soit légèrement plus long pour qu’il ne bouge pas. Je pense qu’avec une serviette du type « Médium » le problème doit être résolu sans soucis car elle est beaucoup plus longue. 

Pour le premier lavage, je l’ai bien rincé à l’eau froide le temps d’enlever le plus gros. Ensuite j’ai appliqué une couche épaisse de savon et j’ai frotté délicatement le tissu. Pour finir, je l’ai remis à tremper, dans de l’eau tiède cette fois-ci avec une cuillère à soupe de percarbonate (j’ai laissé le savon sur le PSL, je ne l’ai pas rincé) pendant environ 6h et plus (ce qui est conseillé par hannahpad). 

Il m’est arrivé de devoir remettre à tremper des PSL qui étaient encore tâchés après plus de 6h de temps de trempage. Donc comme conseillé, je les ai remis à tremper pour 6h encore et ils n’étaient plus tâchés. 

Une fois mes PSL lavés et séchés, je les range dans une pochette spécialement conçue pour mes protections. Elle possède deux compartiments : l’un pour ranger les propres et l’autre (imperméable) pour ranger les usagés. Comme ça, lorsque je suis en déplacement, je peux les ranger discrètement, repliés sur eux-mêmes sans que ça ne se voit. 

En ce qui concerne le confort, je n’ai ressenti aucune gêne, c’est comme si je n’avais rien mis. J’adore cette sensation de douceur et de légèreté. Désormais je vis mes règles différemment et elles me semblent moins difficiles à vivre. Je suis complètement sereine lorsque je porte mes PSL hannahpad. 

Etant donné que c’est ma première utilisation de protège-slips réutilisables, je n’ai pas encore bien su gérer mes fréquences de lavage (et surtout éviter de gaspiller trop d’eau !). C’était encore le temps des découvertes. Je pense que je serais plus apte à mieux m’organiser pour le prochain round !

Pour plus de renseignements concernant l’entretien de vos SHL et PSL, je vous invite à aller consulter le site d’hannahpad. Tout y est expliqué en détails.

Quel changement par rapport aux SHL et PSL jetables ?

Les deux sont incomparables. 

Avec les protections hygiéniques jetables, je ressentais comme une sensation de chaleur et d’humidité. Par très plaisant surtout lorsque j’étais occupée la journée. Je ne parle pas des odeurs vraiment prononcées. J’avais souvent des fuites mais ça je pense que c’est à cause du fait que je positionnais mal mes serviettes. Autre problème remarqué avec les protections jetables : les démangeaisons et autres problèmes cutanés. Ça m’est déjà arrivé de ressentir une légère sensation de brûlure pendant que j’urinais. Etrangement, cela n’arrivait que lorsque je portais une protection jetable. 

Alors depuis que j’utilise les PSL hannahpad, ça a été grande révolution ! Aucune odeur mis à part celle du sang (odeur normale, pas forte), aucune sensation de chaleur et d’humidité, car grâce à leur composition, ça respire ! Le confort est juste incroyable, on ne remarque plus le PSL, il s’efface complètement. Il m’arrive parfois de l’oublier. Il me tarde de découvrir les SHL et surtout, de pouvoir les tester en été. 

Et maintenant ?

Je suis bien déterminée à passer à l’étape d’au-dessus en complétant ma collection avec des SHL.

Passer au zéro déchet au niveau des protections hygiéniques est pour moi un grand pas de franchi. J’espère pouvoir aider beaucoup d’entre vous à passer le cap. Vous verrez, tout comme moi vous ne serez pas déçues ! Ce n’est pas seulement du zéro déchet, mais c’est surtout un bien-être mental et corporel. Votre santé vous remerciera. 

Aujourd’hui j’ai envie de me tourner vers d’autres alternatives zéro déchet, certes hors sujet mais toutes aussi bénéfiques pour notre bien-être et celui de la planète. Je commence à élargir mon horizon et à voir les choses différemment. Ça me fait plaisir de me dire que j’évolue et change de routine, surtout si c’est positif sur le long terme. 

En parler autour de soi : fini le tabou !

En 2019, je trouve cela dommage que parler des règles et tout ce qui va avec, soit mal vu. Après tout, pourquoi devons-nous être gênées d’en parler ? Il n’y a rien de plus naturel que les règles. Peut-être est-ce à cause du sang ? Ou autre(s) apriori(s) ?

Même si les choses commencent à changer, il ne faut pas lâcher prise et continuer d’en parler autour de soi. Que ce soit avec notre famille et même nos amis. Evidemment je conçois que certaines personnes ne soient pas à l’aise à l’idée de laver leurs protections hygiéniques. Mais apprendre à être à l’aise avec son corps s’apprend. Il ne faut pas avoir honte d’en parler à des spécialistes qui eux seront plus aptes à vous écouter et vous aider. 

Je n’ai pas hésité une seule seconde pour en parler autour de moi, même aux hommes. Car oui, eux aussi peuvent être amenés à se renseigner à ce sujet à propos de problèmes d’incontinence ou tout simplement pour leur copine ou leur femme. Les protections hygiéniques ne sont pas uniquement dédiées aux femmes ! 

Conclusion

Pour ma part, j’ai été ravie de découvrir ce type de protections hygiéniques, surtout aux côtés d’hannahpad. Le fait qu’elles soient lavables est pour moi super important au niveau de mon organisation au quotidien. Je n’aurais plus besoin de courir dans le magasin du coin à la dernière minute pour me procurer une boite de tampons jetables (ou serviettes). C’est vrai qu’au début, il est difficile d’adopter une nouvelle routine et de s’organiser sur le jour du lavage en machine (lancer une machine juste pour trois serviettes… je dis NON) d’où l’achat d’un coffret qui a été une évidence pour moi. Etant donné que c’est encore nouveau, je n’hésiterais pas à en racheter deux ou trois si besoin. 

Avant de finir, j’aimerais vous remercier de m’avoir lue jusqu’au bout. J’espère vraiment avoir aidé un bon nombre d’entre vous. 

 S’il vous plait, ne regardez pas le coût à l’achat direct, mais regardez plutôt le gain que vous pouvez faire à long terme. 

Je voudrais également remercier l’équipe d’hannahpad qui a accepté ma demande. Grâce à elle j’ai pu vous partager mon expérience avec vous en toute honnêteté et transparence car pour moi, donner 5 étoiles et dire que « tout est ok » n’était pas suffisant. Je ressentais le besoin de vous en dire plus sur mon ressenti. Je n’hésiterais pas à le refaire d’ici quelques mois pour vous donner un suivi sur l’état de mes PSL après plusieurs lavages. Encore une fois, ce témoignage se base sur ma propre expérience, j’ai essayé de détailler le plus possible chaque étape et surtout mon ressenti face à cette grande nouveauté.   

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter le service d’hannahpad que ce soit sur les réseaux sociaux ou via leur site internet, ils sauront vous apporter des réponses et vous conseiller. 

Je vous fais la bise

Anne-Charlotte 

Laisser un commentaire