L’endométriose

Publié : 26/09/2020 15:44:57 - Catégories : Hannahpad

L’endométriose

L’endométriose est une pathologie qui touche plus de 10% des femmes en France. Cette maladie entraîne de fortes douleurs durant le cycle menstruel. Mais quelles sont les causes de l'endométriose, quels en sont les différents symptômes et surtout, existe-t-il des traitements contre l’endométriose ?

L’endométriose, c’est quoi ?

Petit rappel sur l’utérus

Pour bien comprendre cette pathologie, il est nécessaire de faire une petite révision sur l'utérus et son fonctionnement. L'utérus est un tout petit organe en forme de poire. Il se situe au niveau du bassin. Il fait partie de l’appareil reproducteur de la femme. Son rôle est d'abriter le bébé durant les 9 mois de grossesse. Pour cela, l'utérus doit être adapté à accueillir le fœtus. Sa paroi doit être épaisse et molle afin que le petit bébé ne se blesse pas en bougeant. Ce revêtement externe de l'utérus s’appelle l'endomètre. Lors de l’ovulation de la femme, qui peut aboutir à une grossesse, l’endomètre se gorge de sang. Ce sang gonfle toute la surface qui recouvre la cavité utérine (l'endomètre), adaptant l'utérus à la venue du bébé,pour l'abriter et le faire grandir avec le maximum de confort. De plus, ce sang permettra à l’enfant de se nourrir via le placenta.  

Mais si je ne tombe pas enceinte, que se passe-t-il ?

Si l’ovule de la femme n’est pas fécondé par un spermatozoïde, il dégénère. L'utérus évacue alors le sang qui s'était accumulé dans l'endomètre. Ce sang qui coule en traversant le vagin de la femme est plus connu sous le terme de pertes menstruelles ou des règles. Vous savez maintenant que le sang menstruel est le sang de l’endomètre. Lors de la prochaine ovulation, ce procédé se répètera ainsi à chaque cycle, jusqu'à la ménopause.

L’endométriose

L’endométriose consiste chez la femme en une présence anormale de tissus d’endomètre en dehors de l’utérus. Ils peuvent se loger par exemple dans les trompes de Fallope ou encore dans les ovaires. Lorsque l'endomètre de l'utérus se gorge de sang, ces tissus se remplissent aussi. Mais à la différence de l'endomètre qui “sait” évacuer le sang lors des règles menstruelles, ces tissus d'endomètre conservent le sang qui s’est accumulé dans leur cavité. Ils forment alors des kystes qui sont très douloureux. Les femmes qui souffrent d'endométriose se plaignent dans la plupart des cas de règles très douloureuses. L'endométriose entraîne aussi des difficultés à tomber enceinte et peut causer l'infertilité. Dans les cas sévères, il devient nécessaire de retirer l'utérus et les ovaires. 

Existe-t-il des traitements ?

Il n’existe malheureusement aujourd’hui aucun traitement de fond capable de guérir définitivement l'endométriose. C’est pourquoi les traitements de l'endométriose consistent souvent en la seule atténuation des symptômes. Pour diminuer les fortes douleurs ressenties par les femmes, la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est souvent prescrite par les gynécologues. L'endométriose ne disparaît pas, mais elle devient plus vivable pour les femmes. 

Lorsque les kystes sont nombreux et entraînent des lésions, il est alors conseillé de suivre un traitement hormonal. En diminuant les taux de certaines hormones (oestrogène), la production des kystes diminue, ce qui permet de faire régresser les lésions. 

Enfin, dans certains cas, il est possible de faire appel à la chirurgie. L’avantage de cette intervention est de pouvoir retirer toutes les lésions douloureuses, et permettre à la femme de vivre normalement pendant un certain temps. Un autre avantage de la chirurgie est que certains résultats de recherches scientifiques montrent que la prise de médicaments hormonaux sur de longues périodes peut avoir des effets néfastes sur la santé. Plusieurs études semblent indiquer en effet que les traitements hormonaux peuvent entraîner des cancers. 

En l’absence de traitement de fond, il est fréquent que les symptômes de l’endométriose réapparaissent  dès que la femme cesse son traitement. 

L'endométriose est une pathologie à prendre au sérieux. C’est pourquoi il est fortement conseillé en cas de fortes douleurs pendant la période de vos règles, ou si vous rencontrez des difficultés pour tomber enceinte,  de consulter votre gynécologue !

Pensez-vous que les serviettes hygiéniques lavables bio hannahpad peuvent, dans une certaine mesure, atténuer ces douleurs ? Nous ne pouvons pas l’affirmer. Néanmoins, nous avons des retours de femmes touchées par l’endométriose qui nous l’ont témoigné. Si vous avez l’habitude d’utiliser des serviettes jetables, nous vous recommandons d’essayer hannahpad.

Articles associés