Les différents moyens de contraception

Publié : 08/12/2020 16:09:34 - Catégories : Hannahpad

Les différents moyens de contraception

Vous êtes à la recherche d’un moyen de contraception ! Mais pour lequel opter ? Choisir un contraceptif nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres propre à chaque femme ! Car le moyen de contraception doit vous être adapté ! À chaque femme son moyen contraceptif !

La contraception, une victoire ! 

Il est toujours surprenant de se rendre compte à quel point la libération sexuelle de la femme est une acquisition récente ! 

Les moyens de contraception pour les femmes ne furent légalisés en France qu'à la fin des années 60 et au début des années 70. Cela fait donc à peine 50 ans que les femmes ont le droit de maîtriser leur vie sexuelle en contrôlant leur fertilité ! 

Réelle victoire, les moyens de contraceptions ont révolutionné la vie sexuelle des femmes. 

En utilisant par exemple la pilule, vous pouvez enfin avoir une vie amoureuse libre sans avoir peur des risques d’une grossesse indésirée.  

Les moyens de contraception

Il existe de nombreux moyens de contraception. On peut les diviser en deux grandes catégories : la contraception hormonale et la contraception mécanique. 

Les moyens de contraception hormonale 

La contraception hormonale consiste en un traitement à base d’hormones particulières comme l'œstrogène qui empêche l’ovulation ou qui a pour effet de ralentir voire de bloquer les spermatozoïdes dans leur avancée vers les trompes de Fallope où se trouve l’ovule. La fécondation est alors rendue impossible et les risques de tomber enceinte après un rapport sexuel sont quasiment nuls. Il est important de rappeler que vous ne pouvez pas recourir à une contraception hormonale toute seule ! L’avis de votre gynécologue est nécessaire ! C’est votre médecin qui est en mesure de vous prescrire une ordonnance pour ce type de moyen contraceptif. 

Il existe plusieurs types de contraceptions hormonales

  • La pilule 

La pilule est le moyen contraceptif le plus utilisé et le plus connu. Sur le marché depuis de nombreuses années, les pilules contraceptives se divisent à leur tour en deux catégories :

  • Les pilules mixtes ou combinées (œstrogène et progestérone)
  • Les pilules simples ou uniques (œstrogène)

Très efficace, la pilule permet l'arrêt total du cycle menstruel. En plus de protéger la femme d’une grossesse indésirée, ce moyen de contraception a pour effet de stopper les règles. Pour que l'efficacité de la pilule soit optimale, il est impératif de prendre la pilule tous les jours sans oubli. C’est d’ailleurs son principal inconvénient. 

  • Le patch contraceptif

Il s’agit d’un patch riche en œstrogène et en progestérone qui peut se coller sur le bras ou le ventre. Il doit être remplacé chaque semaine. Après trois semaines d’utilisation, il faut faire une pause d’une semaine qui correspond au temps des règles.  L’avantage du patch par rapport à la pilule est que le patch peut durer une semaine. 

  • L’anneau vaginal

Comme le patch, l’anneau vaginal doit être changé chaque semaine avec un arrêt d’une semaine pour laisser passer les règles. Mais à la différence du patch, il s'insère à l'intérieur du vagin.

  • Injections contraceptives 

Il s’agit d'une piqûre qui vous injecte des hormones. L’avantage de ce moyen de contraception est qu’une seule injection tous les trois mois suffit. 

  • L’implant contraceptif

Implanté sous la peau du bras, l’implant contraceptif sécrète des hormones qui stoppent le cycle menstruel. L’implant reste efficace pendant une période d’environ 3 ans. 

  • Le stérilet hormonal

En forme de “T”, la pose du stérilet est un acte chirurgical. C’est donc un gynécologue qui doit l'insérer. Proche de l’utérus, le stérilet sécrète une hormone qui a pour effet de permettre au col de l'utérus de produire des sécrétions épaisses empêchant les spermatozoïdes d’avancer. Le stérilet peut rester en place jusqu'à 5 ans. 

Les moyens de contraception hormonale sont très efficaces, mais il faut toutefois rester vigilante ! De nombreuses études indiquent que l’utilisation d’hormones sur de longues périodes peut entraîner des maladies graves. Le cancer du sein ou des troubles cardio-vasculaires sont les plus fréquents. Avant de vous lancer, parlez-en à votre médecin.

Les moyens de contraception mécanique

À la différence des moyens hormonaux, les moyens de contraception mécanique ne font pas appel à la sécrétion hormonale. Leur fonctionnement consiste à  barrer l'accès aux spermatozoïdes qui avancent vers l'utérus en obstruant le chemin qui y mène. Là aussi, plusieurs options sont proposées. 

  • Le stérilet

Le stérilet est placé par votre gynécologue proche de l'utérus. Bien placé, il barre la route aux spermatozoïdes. Il peut rester en place pendant de nombreuses années. 

  • Les préservatifs masculins et féminins

Le préservatif masculin se pose sur le pénis avant la pénétration. Il doit être retiré juste après l'éjaculation. Pour s’assurer de son efficacité, il est conseillé de vérifier qu’il n’est pas abîmé avant le rapport sexuel et que la date de péremption n'est pas dépassée.

 

Le préservatif féminin ressemble à un tube bouché. Une fois inséré dans le vagin, son extrémité barrée empêche les spermatozoïdes d'accéder et d’avancer dans le vagin lors de la pénétration.

  • Le diaphragme

Moins connu, il s’agit d’un capuchon en silicone qui se pose proche de l'utérus avant le rapport sexuel. Il fait barrage et empêche les spermatozoïdes d'accéder à l'utérus. Il est nécessaire d'attendre 6-8 heures avant de le retirer. Les spermatozoïdes restent actifs plusieurs heures après la relation sexuelle. Si vous retirez le diaphragme trop vite, ils sont susceptibles de s’engager dans la voie qui mène vers l’ovule.

Pour conclure, les moyens de contraception sont variés. Il est important de choisir une contraception qui vous soit adaptée.

Articles associés