Spotting : ces saignements en dehors des règles

Publié : 28/04/2021 14:16:47 - Catégories : Hannahpad

Tout savoir sur le spotting : ces saignements qui surviennent en dehors des règles

Avez-vous déjà entendu parler du terme spotting ? Celui-ci désigne des saignements vaginaux qui surviennent en dehors des règles et qui ne représentent, bien souvent, aucun danger. Quelles en sont les causes ? Quelles solutions adopter ? On vous dit tout !

Le spotting : définition et origine

Ne les confondez pas avec les règles ! Le spotting se caractérise par des saignements provenant de la cavité utérine. Ils sont moins abondants et de couleur généralement plus foncée que celles des menstruations.

Les facteurs qui en sont à l’origine sont nombreux. Qu’ils soient physiologiques ou psychologiques, ils sont susceptibles de dérégler l’organisme.

Un dérèglement hormonal

Un cycle menstruel peut être irrégulier, même en prenant la pilule. Si les oestrogènes et la progestérone qui sont les hormones principales en charge de la régulation du cycle sont perturbés, des pertes sanguines peuvent alors se manifester.

La contraception hormonale

La pilule, le stérilet hormonal, le patch, l’implant et l’anneau vaginal contiennent une certaine quantité d'oestrogènes et /ou de progestérone. Il est possible que ce dosage ne vous convienne plus. 

Un changement de pilule ou un passage au stérilet en cuivre peuvent également être une cause du spotting. Le corps a parfois besoin de temps pour s’ajuster suite à ces modifications hormonales.

L’état psychologique

Les émotions fortes comme le stress ou l’angoisse peuvent impacter le cycle menstruel en déséquilibrant la balance hormonale.

Le décalage horaire

Et oui, le jet-lag n’a pas seulement un rôle sur le sommeil, il touche aussi votre horloge biologique, d’autant plus si vous avez décalé l’heure de prise de votre pilule.

Les premières règles

Des adolescentes verront des pertes dans leurs sous-vêtements avant leurs premières règles. C’est un des signes signifiant que le cycle menstruel se met en place. 

La pré-ménopause

Les changements hormonaux qui surviennent à cette période peuvent également être un des facteurs du spotting. Si les saignements continuent après la ménopause, il est recommandé de consulter un médecin.

Le spotting de grossesse

Durant la grossesse, la femme n’a normalement plus ses règles, mais elle peut cependant avoir des pertes de sang durant le premier trimestre. Contactez votre gynécologue pour écarter la possibilité d’une grossesse extra-utérine.

Les maladies gynécologiques

Le spotting peut parfois être la conséquence d’infections sexuellement transmissibles, de fibromes ou de polypes utérins ainsi que d’endométriose. Une consultation médicale est nécessaire si les saignements sont fréquents ou s’ils durent dans le temps.

Quel traitement possible pour éviter le spotting ?

Quelle qu’en soit l’origine, vous trouverez une solution adaptée en vous rapprochant du corps médical. Vous aurez peut-être à changer de méthode de contraception, à prendre des médicaments ou à subir un traitement chirurgical en cas de fibromes ou de polypes.

Ne mettez surtout pas de tampon si vous voulez éviter les irritations ! Les protections périodiques externes sont les plus adaptées. 

Découvrez les protège-slips lavables hannahpad qui vous garantissent confort et discrétion. Vous pouvez toujours en avoir un dans votre sac en cas de spotting en dehors des règles.

Articles associés