Hannahpad.fr utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience. En continuant, vous acceptez l'utilisation de nos cookies

J'accepte

Quand apparaissent les pertes blanche ?

Publié : 06/06/2020 18:35:03 - Catégories : Hannahpad

Pertes blanches

Les pertes blanches : C’est quoi au juste ?

J’ai souvent des pertes blanches, est-ce normal ?

Pas d'inquiétude ! Les pertes blanches sont des sécrétions indispensables du vagin et de l'utérus. Elles sont présentes tout au long de la vie chez les femmes, et commencent dès la puberté. Elles sont donc tout à fait normales. Les pertes blanches participent à la bonne santé des muqueuses vaginales, en en évacuant les bactéries potentiellement infectieuses et les tissus en phase de mort cellulaire. Les pertes blanches jouent aussi un rôle important dans la lubrification vaginale. Le vagin tapissé de ce liquide blanchâtre, permet aux spermatozoïdes de circuler facilement jusqu'à l’ovaire dans les trompes de fallope, et diminue les frottements avec les paroies vaginales lors des relations sexuelles. Les leucorrhées, terme scientifique désignant les pertes blanches, font donc partie des vastes fonctions nécessaires à la bonne santé de votre organe génitale, et du maintien du bon état de votre cycle de reproduction. 

De quoi sont composées les pertes blanches ?

Les pertes blanches sont une sécrétion composée en grande partie de glaire cervicale et de desquamation vaginale.

Donc, toutes les pertes blanches sont signe de bonne santé vaginale ?

Attention ! Si les pertes blanches sont des sécrétions saines, elles peuvent toutefois signaler l’existence d’une pathologie. En fait, il existe deux sortes de pertes blanches. 

  1. Les pertes blanche physiologiques, qui sont normales 
  2. et les pertes blanches pathologiques. 

Alors comment les différencier ?

Un premier critère pour déterminer si vos pertes blanches sont pathologiques ou saines est leur aspect ainsi que leur odeur. Des pertes blanches physiologiques normales sont indolores. Leur aspect est liquide, de couleur transparente, blanchâtre, voire jaunâtre clair. En revanche, des pertes blanches épaisses, granuleuses, crémeuses ou mousseuses, avec une odeur désagréable et de couleur laiteuse à verdatre témoigne d’une infection vaginale comme par exemple la mycose vaginale. Un deuxième moyen pour différencier les pertes blanches physiologiques et les pertes blanches pathologiques est les sensations désagréables qui peuvent les accompagner. Les pertes blanches pathologiques sont souvent suivies de démangeaisons vaginales ou de douleurs inflammatoires de la vulve. En cas de pertes blanches pathologiques, il est nécessaire de consulter votre médecin. 

Mais quand les pertes blanches apparaissent-elles ?

Les pertes blanches sont secrétées tout le temps. Cependant, des fluctuations apparaissent en fonction de la période dans le cycle.  Par exemple, à l'arrivée des règles menstruelles, les pertes blanches sont plutôt abondantes. Leur couleur change et se fonce pour devenir jaunâtre. Lors de la période d’ovulation, les pertes blanches sont très liquides et transparentes. Pendant une grossesse, les pertes blanches peuvent s'épaissir et devenir particulièrement abondantes. Ce sont les différences des taux hormonaux, responsables du cycle menstruel, qui sont responsables ces fluctuations. 

Pertes blanches, hygiène et protection

J’ai des pertes blanches. J’ai souvent le sentiment d'être mouillée. Dois-je faire des douches vaginales ?

Beaucoup de femmes associent à tort les pertes blanches avec de la souillure ou de la saleté, et ressentent le besoin de procéder à des douches vaginales. Alors une fois pour toute, non les pertes blanches ne sont pas à nettoyer. Bien au contraire ! Elles sont un nettoyage naturel de votre vagin. De plus, les douches vaginales doivent être proscrites catégoriquement. Car en plus de causer des infections vaginales et des irritations, les douches vaginales abîment votre flore vaginale, si indispensable pour vous protéger de toutes invasions de corps étrangers. Les peuvent chez certaines femmes entraîner un sentiment désagréable d'humidité, ou de sensation d'avoir sa culotte mouillée. Les protèges-slips sont une bonne solution. Imperméables et très absorbantes, elles vous permettront de rester au sec toute la journée. 

Articles associés