Hannahpad.fr utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience. En continuant, vous acceptez l'utilisation de nos cookies

J'accepte

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel ?

Publié : 13/10/2020 12:53:32 - Catégories : Hannahpad

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel ou SPM : qu’est-ce que c’est ?

Bien que mal compris, le syndrome prémenstruel est aujourd’hui un phénomène reconnu par les scientifiques. Il touche, selon les dernières estimations, près de 80% des femmes dans le monde. La fatigue, l’irritabilité, les spasmes, le trouble du sommeil, ou encore la tendance à la dépression dans les cas les plus graves sont des symptômes qui annoncent la venue des règles quelques jours plus tard. La date d’apparition des symptômes du syndrome prémenstruel varie d’une femme à l’autre. En moyenne, ils arrivent dans la semaine qui précède les règles. Ces troubles ne durent, dans la plupart des cas, que quelques jours. Néanmoins, cette période est souvent difficile à vivre, pour beaucoup de femmes.  Entre 20% et 50% des femmes ressentent une réelle gêne tout au long de cette période. Ces symptômes disparaissent dans la majorité des cas dès les premiers jours des règles. Si les causes du syndrome prémenstruel ne sont toujours pas déterminées, il est aujourd’hui admis que la chute hormonale d'oestrogène et de progestérone joue un rôle majeur dans l’apparition des symptômes.

Quels sont les symptômes du syndrome prémenstruel 

Les symptômes les plus récurrents du syndrome prémenstruel sont : une fatigue, des changements d’humeur comme l'irritabilité, une augmentation du stress et de l’angoisse, des troubles de l’alimentation, des douleurs au ventre et à la poitrine. Beaucoup de femmes se plaignent de migraines, de ballonnements, ou encore d’un regain d’acné. Dans des cas assez rares, les symptômes peuvent être plus sévères. Certaines femmes peuvent souffrir de tendances à la dépression ou de troubles psychiques graves, les empêchant de poursuivre leurs activités quotidiennes et professionnelles.

Y a-t-il des moyens pour atténuer les symptômes du syndrome prémenstruel ?

Aucun traitement n’existe actuellement pour traiter le syndrome prémenstruel. Bien que cette période précédant les règles menstruelles soit connue depuis plus de 50 ans, les scientifiques ont tardé à l'étudier. Pourquoi ? Certainement à cause de préjugés machistes dans une société encore trop patriarcale. Toutefois, les médecins conseillent de respecter certaines conduites pour au moins en atténuer les troubles. Une activité sportive est à privilégier. Du repos et du calme, pour baisser votre stress. Un régime alimentaire riche en magnésium et en calcium, mais pauvre en sel, sucres et graisses saturées est à suivre. Diminuer autant que possible la consommation d’alcool. Ces petits changements dans vos habitudes peuvent vous aider à traverser cette période plus sereinement. 

Reconsidérer le syndrome prémenstruel 

Malheureusement, les troubles et les symptômes qui apparaissent pendant la période du syndrome prémenstruel sont encore perçus, chez beaucoup d’hommes, comme résultant d’une disposition psychique proprement féminine. Des préjugés machistes comme celui-ci sont encore monnaie courante dans nos sociétés. Ces jugements ont souvent des effets particulièrement néfastes chez beaucoup de femmes, et rendent cette période du syndrome prémenstruel encore plus pénible. Ouvrir le dialogue et questionner pour mieux comprendre sont souvent les meilleures solutions pour faire face à ces préjugés populaires.

Articles associés